Écurie des chèvres et projet culturel

Bourgeoisie de Mase

Écurie des chèvres et projet culturel

Soucieuse de préserver et de mettre en valeur son patrimoine culturel, la Bourgeoisie de Mase entretient ses bâtiments historiques et réalise au cœur du village un parcours thématique de statues retraçant la vie d’autrefois.

La galerie de l’écurie des chèvres

L’écurie des chèvres présente un double intérêt: un intérêt historique tout d’abord, puisqu’elle montre l’importance de l’élevage des chèvres dans un passé pas si lointain. Jusque dans les années 1960, le matin juste après la traite, toutes les chèvres du village étaient amenées à l’écurie où elles étaient prises en charge par le chevrier. Sa tâche était d’emmener le troupeau de chèvres du village brouter dans les pâturages jusqu’au soir. Si la présence des chèvres n’est plus qu’anecdotique de nos jours, l’écurie rénovée a hérité d’une nouvelle fonction artistique: l’écurie des chèvres est une galerie qui expose chaque année de nombreux artistes.

Première sculpture – le chevrier

Le projet de sculptures de la Bourgeoisie de Mase réalise cinq sculptures monumentales en bronze illustrant la culture et la vie d’autrefois. La première de ces statues – représentant un chevrier jouant de la flûte – a été inaugurée le 24 octobre 2015. Quatre autres statues, toutes signées Roger Gaspoz, seront érigées à des points clés du village pour former un parcours thématique entre les principaux bâtiments historiques. L’ancien raccard, aujourd’hui un musée exhibant des objets représentatifs de la vie rurale d’antan, sera la prochaine bâtisse à être rénovée en parallèle au projet culturel des statues.

Plus d’infos sur la Bourgeoisie de Mase

Autres projets de la Bourgeoisie de Mase